Évolution de notre écosystème

Par ‎@1347816919‎
vendredi, 3 septembre 2010

Cet billet est une traduction de l’original écrit par @ev :

Il y a tout juste quatre mois, à Chirp, la première conférence Twitter, nous avons parlé des problèmes qui rendent Twitter si peu “abordable” et comment nous comptions les résoudre.

Une des difficultés majeures consistait à se procurer Twitter sur son téléphone mobile. Après avoir effectué une série de tests sur iPhone, il s’est avéré que malgré la multitude d’applications disponibles, le fait qu’aucune ne s’appelle “Twitter” compliquait le choix, au point de dissuader une grande partie des participants à ne pas utiliser notre service. C’est pour cette raison que nous avons fait l’acquisition de Tweetie, l’avons rebaptisée Twitter pour iPhone et avons permis de s’inscrire par le biais de cette application.

Des applications mobiles omniprésentes
Nous avons vite compris que le manque d’une application officielle de qualité sur chaque terminal constituait une barrière pour de nombreuses personnes. Nous avons donc reconduit l’expérience avec Twitter pour BlackBerry (développé par RIM) et Twitter pour Android, dont une nouvelle version est sortie cette semaine.

Cette stratégie a plutôt bien réussi. Depuis mi-avril, le nombre d’utilisateurs d’applications mobiles à crû de 62% et étonnamment, 16% des nouveaux utilisateurs s’inscrivent sur mobile, une augmentation nette comparée aux 5% précédant le lancement de notre première application mobile. Comme espéré, ces clients attirent les utilisateurs les plus actifs. En effet, 46% des utilisateurs actifs se connectent régulièrement sur une application mobile.

Diverses manières d’accéder à Twitter
Nos applications pour iPhone et Blackberry sont désormais parmi les manières les plus populaires d’accéder à Twitter. Cela n’a rien de surprenant. En revanche, il est peut-être plus étonnant de voir le classement des autres manières d’accéder à notre service. Le tableau suivant établit un classement des dix manières les plus populaires d’accéder à Twitter au cours des 30 derniers jours. Il compte le nombres de personnes qui se sont connectées à leur compte. Il est important de noter que le total atteint plus de 100 points car certains se servent de plus d’une application.

Évolution de notre écosystème

Comme le montrent ces données, les smart phones ont une place non-négligeable mais ne sont pas encore aussi répandus que le SMS ou même notre site pour mobile. Ces deux derniers clients connaissent également un forte croissance.

Notez que les clients tiers continuent d’occuper une place importante. Il mérite aussi d’être souligné que les utilisateurs de clients comme Tweetdeck sont parmi les plus actifs—ceci explique en grande partie pourquoi une partie significative du trafic nous provient de ces applications.

Bien que le pourcentage d’utilisateurs chute assez abruptement pour les applications qui ne figurent pas sur ce tableau, il y a énormément d’applications utilisées non pas comme client principal, mais comme des moyens alternatifs de consommer ou créer du contenu sur Twitter. Le nombre d’application OAuth atteint presque les 300000— un chiffre qui a quasiment triplé depuis Chirp (mais inclut parfois des doubles de certains programmes).

C’est impressionnant de voir autant de variété et de croissance dans notre écosystème alors même que la nature de ces clients évolue sans cesse. Ces nouveaux services permettent de tirer le maximum de Twitter tout en contribuant à la croissance de la base d’utilisateurs et en ouvrant des nouvelles possibilités de business—deux composantes essentielles de la viabilité à long terme de l’écosystème. Nous faisons justement de nombreux progrès dans ces secteurs avec plus de 145 millions d’utilisateurs et des chiffres plus qu’encourageant du côté de nos Produits Sponsorisés. Malgré cela, il nous reste encore beaucoup de domaines et d’opportunités pour grandir et s’améliorer. Nous attendons avec impatience de voir ce que l’avenir nous réserve.