Entreprise

Mise à jour de notre stratégie de continuité pendant le COVID-19

Consultez la page covid19.twitter.com pour voir toutes les récentes mesures prises par Twitter en réponse au COVID-19.

 

Mise à jour : 1er avril 2020

Alors que le monde entier est confronté à une urgence de santé publique sans précédent, nous voulons être transparents sur les défis auxquels nous sommes confrontés, et sur les mesures d'urgence que nous mettons en place pour continuer à servir la conversation publique en ce moment critique. Nous travaillons régulièrement avec des partenaires de confiance vers lesquels nous nous tournons à savoir les autorités de santé publique, les organisations et les gouvernements, et ce, afin d'éclairer notre approche.

Nous tiendrons à jour continuellement trois billets de blog et nous encourageons tout le monde à les consulter régulièrement pour accéder aux mises à jour :

Les mesures que nous prenons

Alors que nous continuons à demander à nos employés de travailler de chez eux pour soutenir le ralentissement de la propagation du COVID-19, nous devons également faire pivoter nos efforts principaux sur le plan opérationnel afin d’assurer la sécurité des gens sur Twitter. À partir de cette semaine et pendant toute la durée de l'épidémie, nous apporterons les changements suivants concernant l'application de nos politiques :

Augmenter l’utilisation du machine learning et de l'automatisation pour prendre un large éventail d’actions sur les contenus potentiellement abusifs et manipulateurs. Nous voulons être clairs : bien que nous travaillons à nous assurer que nos systèmes fonctionnent avec constance, il peut arriver que ces derniers n’aient pas tout le contexte que nos équipes auraient eu, ce qui peut nous amener à commettre des erreurs. Par conséquent, nous ne suspendrons pas de façon permanente des comptes en nous basant uniquement sur nos systèmes automatisés de contrôle. Nous continuerons les examens par nos équipes là où ils auront le plus d'impact. Nous vous remercions pour votre patience car nous nous efforçons de faire les choses correctement - il s'agit d'une étape nécessaire pour développer notre travail afin de protéger la conversation sur Twitter.

Comment utilisons-nous la technologie automatisée pendant cette période ?

  • Pour nous aider à examiner les signalements plus efficacement en faisant surfacer les contenus les plus susceptibles de causer des dommages et qui devraient être examinés en premier.
  • Pour nous aider à identifier proactivement les contenus qui enfreignent nos règles avant qu'ils ne nous soient signalés, en les comparant à des contenus similaires que nous avons supprimés par le passé. Nos systèmes tirent les leçons des décisions prises par nos équipes. Ainsi, avec le temps, la technologie pourra nous aider à classer les contenus ou à défier les comptes automatiquement.
  • Pour les contenus nécessitant un contexte supplémentaire, comme la désinformation autour du COVID-19, nos équipes continueront à examiner ces rapports manuellement.

Ce à quoi vous devez vous attendre si vous nous faites un signalement pendant cette période :

  • Si vous nous avez signalé un compte ou un Tweet, il nous faudra plus de temps que d'habitude pour vous répondre. Nous vous remercions de votre patience tant que nous continuons à faire des ajustements.
  • Etant donné que ces systèmes automatisés ne disposent pas de tout le contexte et de toute la perspicacité dont dispose notre équipe, nous ferons des erreurs. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, vous pouvez nous le faire savoir et faire appel ici.

Nous vous remercions pour votre patience car nous travaillons à la sécurité de nos équipes, tout en nous assurant que nous protégeons tout le monde sur Twitter. Vous pouvez toujours continuer à utiliser les fonctionnalités pour masquer, bloquer, filtrer et les autres outils que nous vous proposons pour contrôler les conversations sur la plateforme.

 

En ces temps difficiles, l'une de nos principales priorités est de maintenir le service et de permettre à nos utilisateurs de Tweeter. Notre mission n'a jamais été aussi critique et notre service n'a jamais été aussi utilisé. Au cours des dernières semaines, nous avons vu de plus en plus de personnes se tourner vers Twitter pour participer à la conversation publique et suivre ce qui se passe en temps réel.

  • La conversation mondiale sur le COVID-19 et les améliorations actuelles de nos produits font augmenter le total de nos utilisateurs quotidiens monétisables, la moyenne trimestrielle totale de nos mDAU atteignant environ 164 millions, soit une hausse de 23 % par rapport aux 134 millions du premier trimestre 2019 et de 8 % par rapport aux 152 millions du quatrième trimestre 2019.
  • Nous avons également constaté une augmentation de 45 % de l'utilisation de nos pages Evénements, et une augmentation de 30 % de l'utilisation des messages privés (DM) depuis le 6 mars.

Alors que beaucoup de nos équipes travaillent de leur domicile, certaines de nos équipes Infrastructure ont des responsabilités physiques qui sont essentielles pour maintenir nos data centers, et Twitter, en état de marche. Ces équipes fonctionnent selon les dispositions relatives aux "services essentiels" prévues par les arrêtés des villes, des régions et des États pour assurer la continuité des activités. Nous ne pourrions pas maintenir le flux des Tweets sans leur dévouement et leur travail au quotidien.

La combinaison d’un nouvel environnement de travail et de la charge accrue sur notre plate-forme a imposé des contraintes uniques à nos opérations, obligeant nos équipes d'ingénieurs à travailler plus étroitement que jamais ensemble pour répondre aux nouvelles demandes et pour planifier l'avenir. De nos équipes d'ingénierie, de réseau et produit à nos équipes d'infrastructure et de centre de données, nous nous sommes collectivement mobilisés pour nous assure de rester sûrs et productifs sous le stress des nouveaux niveaux de trafic que nous constatons sur notre service.

Les effets du COVID-19 sur Twitter ont déjà dépassé tous les événements que nous avons pu vivre jusqu’à présent, et il est possible qu'au fur et à mesure de l’avancée de la pandémie, notre service soit soumis à une pression supplémentaire. Au-delà de Twitter, le COVID-19 a également eu un impact considérable sur nos partenaires. Alors que normalement nous aurions eu des mois de délai pour ajouter de la capacité matérielle en vue de la croissance prévue, dans le cas présent, les retards de fabrication en Chine ont compromis la chaîne d'approvisionnement, entraînant des retards dans les livraisons à nos data centers. Nos équipes chargées des data centers, des opérations sur site, de la chaîne d'approvisionnement, de l'ingénierie du matériel et des missions critiques continuent de gérer l'infrastructure physique qui est à la base du service, en innovant de manière experte pour débloquer des capacités supplémentaires dans l'offre existante.

Nos équipes travaillent activement sur les domaines dans lesquels nous devons ajouter de la capacité aux services essentiels, en examinant comment nous pouvons optimiser la technologie existante pour qu'elle soit plus performante, et en planifiant comment nous pouvons nous adapter à la façon dont les gens utilisent Twitter pendant cette période.

Il est crucial que Twitter reste opérationnel pendant cette crise mondiale. Nos équipes sont concentrées et, à mesure que nous modifierons nos systèmes pour répondre à ces nouvelles exigences, nous communiquerons ouvertement. Nous partagerons ce que nous avons fait, ce que nous avons appris, et, si nous constatons des incidents, ce que nous ferons pour les rétablir le plus rapidement possible. Suivez @TwitterEng pour rester à jour.

Élargir notre définition du préjudice pour agir sur les contenus allant directement à l'encontre des conseils provenant de sources d'informations de santé publique mondiales et locales faisant autorité. Plutôt que des signalements, nous appliquerons cette nouvelle définition en étroite coordination avec des partenaires de confiance, notamment les autorités de santé publique et les gouvernements. Nous continuerons à utiliser et à consulter les informations provenant de ces sources lors de l'examen du contenu. En vertu de ces nouvelles directives, nous demanderons aux gens de supprimer les Tweets qui incluent :

  • Le refus des recommandations en provenance des autorités sanitaires mondiales ou locales visant à réduire la probabilité d'exposition d'une personne au COVID-19 dans le but d'influencer les gens à agir contre les recommandations (par exemple "la distanciation sociale n'est pas efficace") ou encourager activement les gens à ne pas prendre de distance sociale dans les zones connues pour être touchées par le COVID-19.
  • Description de traitements ou de mesures de protection qui ne sont pas immédiatement nocifs mais dont on sait qu'ils sont inefficaces, qui ne sont pas applicables au contexte du COVID-19, ou qui sont partagés dans l'intention de tromper les autres, même sous forme de blague, comme "le coronavirus ne résiste pas à la chaleur - il suffit de marcher dehors pour vous désinfecter" ou "utiliser l'aromathérapie et les huiles essentielles pour prévenir du COVID-19".
  • Description de traitements ou mesures de protection nocifs dont on sait qu'ils sont inefficaces, qui ne s'appliquent pas au COVID-19, ou qui sont communiqués hors contexte pour induire les gens en erreur, même sous forme de blague, comme "boire de l'eau de Javel et ingérer de l'argent colloïdal guérira du COVID-19".
  • Le refus des faits scientifiques établis sur la transmission pendant la période d'incubation ou des conseils de transmission des autorités sanitaires mondiales et locales, tels que "le COVID-19 n'infecte pas les enfants parce que nous n'avons pas vu de cas d'enfants malades".
  • Des allégations spécifiques autour du COVID-19 visant à manipuler les gens à adopter un certain comportement pour avantager un tiers via un appel à l'action comme "le coronavirus est une fraude et n’est pas réel - sortez et fréquentez votre bar local !" ou "l’information sur le lavage des mains est de la propagande pour les entreprises fabricant du savon, arrêtez de vous laver les mains" ou encore "ignorez les informations sur le COVID-19, c'est juste une tentative de détruire le capitalisme en faisant chuter la bourse”.
  • Des allégations spécifiques et non vérifiées incitant les gens à agir et provoquant une panique générale, des troubles sociaux ou des désordres à grande échelle, comme “Le Ministère de l’économie vient d'annoncer qu'aucune autre cargaison de nourriture n'arrivera avant 2 mois - courez à l'épicerie dès que possible et achetez tout !”
  • Des affirmations spécifiques et non vérifiées, faites par des personnes se faisant passer pour un membre du gouvernement ou d’un organisme gouvernemental ou sanitaire, telles que le récit parodique d'un fonctionnaire sanitaire italien déclarant que la quarantaine du pays est terminée.
  • Propager des informations fausses ou trompeuses autour des critères ou procédures de diagnostic du COVID-19 comme "si vous pouvez retenir votre souffle pendant 10 secondes, vous n'avez pas le coronavirus".
  • Les allégations fausses ou trompeuses sur la façon de différencier le COVID-19 d'une autre maladie, et si cette information tente de diagnostiquer quelqu'un, comme "si vous avez une toux grasse, ce n'est pas le coronavirus - mais une toux sèche c’est le coronavirus" ou "vous aurez l'impression de beaucoup vous moucher si vous avez le coronavirus - ce n'est pas un écoulement nasal normal".
  • Les affirmations selon lesquelles certains groupes, certaines nationalités ne sont pas sensibles au COVID-19, telles que "les personnes ayant la peau foncée sont immunisées contre le COVID-19 en raison de la production de mélanine" ou "la lecture du Coran rendra un individu immunisé contre le COVID-19".
  • Les affirmations selon lesquelles des groupes spécifiques ou des nationalités sont plus susceptibles d’attrapper le COVID-19, comme par exemple "éviter les entreprises appartenant à des Chinois car ils sont plus susceptibles d'avoir des COVID-19".

Construire des systèmes permettant à notre équipe de continuer à appliquer nos règles à distance et ce à travers dans le monde. Nous renforçons également l'assistance aux salariés ainsi que le soutien au bien-être de tous ceux qui participent à ce travail essentiel, et nous veillons à ce que la protection de la vie privée et la sécurité des personnes restent une priorité absolue.

Mettre en place un système mondial d’organisation des contenus selon leur gravité afin de mettre la priorité sur les violations potentielles des règles présentant le plus grand risque de préjudice, et de continuer à réduire la charge qui pèse sur les personnes pour les signaler.

Effectuer des contrôles qualité quotidiens sur nos processus d'application des contenus afin de garantir notre capacité de réaction face à cette épidémie mondiale en évolution rapide.

S'engager avec nos partenaires dans le monde entier pour s'assurer que les canaux d’échange restent ouverts et que les cas urgents puissent être portés à notre attention rapidement.

Poursuivre la révision des règles de Twitter dans le contexte du COVID-19 et envisager les moyens de les faire évoluer pour tenir compte des nouveaux comportements.

Comme nous l'avons dit à maintes reprises, notre approche pour protéger la conversation publique n'est jamais figée. Cela est particulièrement pertinent en ces temps sans précédent. Nous avons l'intention de revoir notre façon de penser quotidiennement et nous veillerons à faire part ici de toute nouvelle clarification de nos règles ou de tout changement majeur dans la façon dont nous les appliquons.

Enfin, nous sommes encouragés par le fait que notre service est utilisé dans le monde entier pour fournir des informations de santé gratuites et faisant autorité, et pour garantir que chacun ait accès aux conversations dont il a besoin pour se protéger et protéger sa famille. Pour en savoir plus, notre page dédiée au COVID-19 présente les derniers faits en haut de votre fil d’actualité, et nous continuerons à partager les mises à jour via @TwitterSafety et @TwitterSupport.

Ce Tweet n'est pas disponible
Ce Tweet n'est pas disponible.
@Vijaya

Vijaya Gadde

‎@Vijaya‎ verified

Legal, Policy and Trust & Safety Lead

@Derella

Matt Derella

‎@Derella‎ verified

Customers Lead

Seulement sur Twitter