Entreprise

Notre travail pour protéger la conversation publique autour de Covid-19

Par ‎@policy‎

Consultez la page covid19.twitter.com pour voir toutes les récentes mesures prises par Twitter en réponse au COVID-19.

 

Nous avons récemment révisé notre politique sur les voyages pour nous assurer que nous jouons notre rôle dans les efforts mondiaux de confinement liés au Coronavirus (Covid-19). En parallèle, l’intégralité de notre entreprise intensifie ses efforts internes et externes pour établir des partenariats, protéger la conversation publique, aider les gens à accéder à des informations fiables, collecter des fonds d'aide et contribuer via des dons d’espace publicitaire à s'assurer que les gens reçoivent le bon message de la bonne source.

Avec une part très importante d'organisations d'experts, de comptes officiels de gouvernements, de professionnels de la santé et d'épidémiologistes présents sur notre plateforme, notre objectif est de rendre plus visible et d'amplifier autant que possible les informations sanitaires faisant autorité.

Expansion mondiale de l’accès aux informations sur le Covid-19 au sein de la fonctionnalité Recherche

Lancé six jours avant l’annonce officielle du virus en janvier dernier, nous continuons à étendre la possibilité d’être informés au mieux sur le Covid-19, au sein de notre fonctionnalité Recherche, et d’accéder à des informations crédibles des autorités. De plus, nous surveillons constamment la conversation sur la plateforme pour nous assurer que les mots clés recherchés - prenant en compte les fautes d'orthographe courantes - permettent d’accéder aux informations fiables.

Dans chaque pays où nous avons lancé cette initiative, nous avons établi un partenariat avec les Agences Nationales de Santé Publique ou directement avec l'Organisation Mondiale de la Santé (@WHO). La recherche est en place avec des partenariats locaux officiels dans environ 50 pays du monde entier. Les pays du Moyen-Orient, de l'Afrique du Nord et de l'Afrique subsaharienne seront opérationnels d'ici la fin de cette semaine.

Sont inclus actuellement : Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Bolivie, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Danemark, Corée du Sud, Equateur, El Salvador, Espagne, Finlande, France, Guatemala, Honduras, Hong Kong, Inde, Indonésie, Irlande, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Nicaragua, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Philippines, République dominicaine, Royaume-Uni, Singapour, Suède, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Uruguay, États-Unis, Venezuela, Vietnam.

Protéger la conversation

Le force d'un service ouvert, unique en son genre lors d'une urgence sanitaire, est évidente. La rapidité et la nature sans frontières de Twitter offrent une occasion extraordinaire de faire passer des messages et de s'assurer que tout le monde ait accès aux dernières informations provenant de sources fiables du monde entier.

Pour soutenir cette mission, notre équipe mondiale Trust & Safety continue d’appliquer une tolérance zéro vis-à-vis de la manipulation de la plateforme et de toute autre tentative d'abus de notre service en ce moment critique. À l'heure actuelle, nous ne constatons pas d'efforts coordonnés significatifs de manipulation de notre plateforme. Cependant, nous resterons absolument vigilants, et avons investi de manière substantielle dans nos capacités proactives pour garantir que les Tendances, les Recherches et tout autre espace commun du service soient protégés contre les comportements malveillants. Comme toujours, nous sommes également ouverts à un partage constructif d'informations de la part des gouvernements et des universitaires pour faire avancer notre travail dans ces domaines. Nous devons travailler ensemble, main dans la main.

Soutien par du crédit publicitaire (#AdsForGood) et protections supplémentaires

Sur la base de notre politique sur les contenus inappropriés, nous mettrons un terme à toute tentative de la part d’annonceurs d'utiliser de manière opportuniste l'épidémie de Covid-19 pour mettre en place des publicités inappropriées. Les entités gouvernementales souhaitant diffuser des informations de santé publique seront autorisées à promouvoir des publicités sur le Covid-19. Nous interdisons également la promotion de tous les masques médicaux et des gels hydroalcooliques en raison de la forte corrélation avec le Covid-19 et des cas de prix élevés au niveau mondial.

De plus, nous accordons des crédits publicitaires "Ads for Good" aux organisations à but non lucratif afin qu'elles puissent mettre en place des campagnes visant à vérifier les faits mais aussi à diffuser des informations fiables sur la santé au plus grand nombre possible. Par exemple, dans le cadre du Réseau International de Vérification des Faits (IFCN/@factchecknet), nous avons soutenu l'organisation espagnole @maldita_es et @malditobulo, qui s'attache à atténuer l'impact de la désinformation sur le discours public par des techniques de vérification des faits et de données. En Asie, nous avons établi un partenariat avec le Taiwan Fact Checking Center (@taiwantfc), qui utilise Twitter pour se connecter aux vérificateurs des faits de l'IFCN dans le monde entier via #CoronavirusFacts. Ces derniers travaillent en temps réel pour trouver des informations crédibles et démystifier les rumeurs en chinois. 

Renforcer nos partenariats

Notre équipe mondiale des Affaires Publiques dispose de contacts directs avec les parties prenantes multinationales concernées, notamment avec : l'Organisation Mondiale de la Santé, de nombreuses organisations gouvernementales et de santé publique mondiales, des responsables concernés dans le monde entier. Ils agissent en cas de problèmes liés aux comptes, de vérification d’experts et de demandes de conseils stratégiques pour atténuer les dommages.

Nous sommes également en contact étroit avec nos pairs de l'industrie, et nous assisterons à toutes les réunions interfonctionnelles pertinentes. En tant que service ouvert unique, nos données sont utilisées dans la recherche tous les jours et notre Centre de Recherche est accessible au public. Nous sommes sensibles aux demandes d'utilisation des données de Twitter pour soutenir la recherche sur le Covid-19. Nous explorerons également d'autres partenariats #DataForGood afin d’évaluer comment nos données peuvent améliorer la compréhension des urgences de santé publique par les universitaires et les ONG, aujourd'hui et à l'avenir. 

Participer par le biais de l’abondement des dons

Par le biais de notre programme d’abondement à 100% par l’entreprise  des dons des employés, nous avons mis en place au sein de l’entreprise une campagne afin de soutenir l’aide humanitaire et les efforts de secours dans le monde entier. Tout employé de Twitter peut faire des dons à des organisations à but non lucratif et Twitter versera une somme équivalente aux dons pouvant représenter jusqu'à 2 000$ par employé.

Que pouvez-vous faire ?

Vous cherchez des conseils sur la meilleure façon d'utiliser Twitter dans des moments comme celui-ci ? Suivez @WHO ainsi que le Ministère de la Santé, recherchez les informations sanitaires fiables et ignorez le reste. Si vous voyez quelque chose de suspect ou d'abusif, signalez-le-nous immédiatement. Surtout, réfléchissez avant de Tweeter. Grâce à Twitter Moments, nous avons créé un contenu plus long permettant de raconter toute l'histoire de ce qui se passe autour du Covid-19 dans le monde. Pour les éducateurs et les parents, consultez notre guide d'éducation aux médias, élaboré en partenariat avec @UNESCO, ici.

Nous sommes absolument déterminés à jouer notre rôle et nous continuerons à fournir des mises à jour au fur et à mesure de l'évolution de la situation. Pour en savoir plus, suivez @TwitterSafety et @Policy.

Ce Tweet n'est pas disponible
Ce Tweet n'est pas disponible.