Vers un Twitter plus sûr : point sur les résultats

Par Ed Ho

Notre engagement pour rendre Twitter plus sûr plus vite a commencé en janvier dernier. Dans un premier temps, nous avons réalisé une enquête approfondie pour comprendre les problèmes rencontrés sur la plateforme, puis nous avons lancé une suite de mises à jour. Nous avons ensuite réuni notre Trust and Safety Council afin de recueillir leurs remarques et nous guider dans notre ambition de rendre Twitter plus sûr.

Alors qu’il reste encore beaucoup de travail à effectuer, les utilisateurs vivent moins d’abus sur la plateforme aujourd’hui qu’il y a encore 6 mois. Vous trouverez ci-dessous des données sur les progrès qui ont déjà été faits, les enseignements que nous en avons tirés, ainsi que nos axes d’amélioration pour continuer à aller de l’avant.

Augmenter les mesures contre les comptes abusifs

Nous vous avions promis de mettre davantage notre technologie au service de nos efforts. Actuellement, nous agissons quotidiennement sur 10 fois plus de comptes jugés abusifs qu’à la même période l’année dernière. Nous limitons également l’accès à certaines fonctionnalités ou suspendons des milliers de comptes jugés abusifs chaque jour.

Il existe des utilisateurs abusifs récidivistes qui créent de nouveaux comptes après avoir été suspendus pour violation de nos règles. Nos nouveaux systèmes, dans les quatre derniers mois seulement, ont été capables de supprimer deux fois plus de comptes de ce genre. Au-delà de la technologie, nos équipes poursuivent la vérification des signalements jour après jour afin d’améliorer le renforcement de nos règles d’utilisation.

Permettre le changement des comportements

La communication autour des Tweets problématiques, notamment auprès de leurs auteurs, est clé. Les comptes à l’origine de contenu abusif sont dorénavant limités ponctuellement dans l’usage, et ces utilisateurs sont alors informés des raisons. Les comptes qui ont vu leurs fonctionnalités limitées pendant une durée déterminée sont ensuite à l’origine de 25% de signalements en moins en lien avec un usage abusif ; et environ 65% de ces comptes se trouvent dans ces situations de limitation une seule fois.

Faciliter un contrôle personnalisé

Nous avons introduit de nouvelles façons de personnaliser votre expérience, notamment grâce aux filtres sur les notifications et la possibilité de masquer des mots clés. Le filtre de qualité a débouché sur une diminution des interactions non souhaitées : le fait de bloquer des comptes qui vous @mentionnent sur Twitter de manière inopinée et que vous ne suivez pas a diminué de 40%. Ces nombres vont encore évoluer mais cette approche a un impact positif.

Nous avons des définitions claires du harcèlement et des politiques d’utilisation qui s’appliquent à tous. Cependant, chaque personne délimite ce qu’elle considère être un abus, donc grâce à ces nouveaux outils, chaque utilisateur a le contrôle de ce qu’il voit et vit sur Twitter.

A venir

Davantage d’amélioration, de transparence et de rapidité. La sécurité en ligne est une problématique qui se résout mieux en partenariat, c’est pourquoi nous allons poursuivre notre collaboration avec le Trust & Safety Council, des experts du secteur et des universitaires pour solliciter leurs remarques en permanence. Nous nous engageons à faire de Twitter une plateforme sûre pour la liberté d’expression.  

Ce Tweet n'est pas disponible
Ce Tweet n'est pas disponible.
@mrdonut

Ed Ho

‎@mrdonut‎

VP of Engineering, Twitter

Seulement sur Twitter